FAQ

1. On vient de me donner une tortue de terre. Je ne sais pas par où commencer !
2. J'ai une tortue. On vient de m'en donner une deuxième. Puis-je les mettre ensemble ?
3. Pourquoi faut-il vermifuger ma nouvelle tortue ?
4. Que peut manger ma tortue terrestre ?
5. Que peut manger ma tortue aquatique ?
6. Est-ce vrai que les tortues sont des animaux à sang froid ?
7. Combien de temps vivra ma tortue d'Hermann ?
8. Ma tortue a la carapace molle et manque d'énergie. Est-ce grave ?
9. Ma tortue aquatique a les yeux gonflés et blancs. Que se passe-t-il ?
10. Il fait très chaud en ce mois d'août et ma tortue a disparu !
11. Qu'est-ce que l'hibernation, et comment prépare-t-on une hibernation ?



1. On vient de me donner une tortue de terre. Je ne sais pas par où commencer ! [Haut]
Il y a deux situations possibles : Soit vous avez un jardin, soit vous n'en avez pas.
Premier cas : vous n'avez pas de jardin. Achetez un terrarium ou un aquarium d'environ 80 cm à 1 m de long sur 40 cm à 50 cm de large. Dedans, étalez environ 10 cm d'épaisseur de terre de bruyère non traitée. La terre de bruyère est un mélange de différentes tourbes et d'écorces pulvérisées, et parfois de pouzzolanes. L'ensemble forme ainsi une terre légèrement acide qui est excellente pour les tortues. Veillez à ce que la terre reste en permanence légèrement humide (mais pas trempée). Evitez les copeaux vendus en animalerie, ils sont plus chers que la terre de bruyère et sont des sources de problèmes. Achetez un néon UV spécial pour reptiles (Reptisun 5.0 ou Reptiglo 5.0 par exemple) et placez-le au plafond du terrarium (collez un support avec de la colle silicone classique pour aquarium). Ce néon devra rester allumé environ 8 heures par jour sauf quand la tortue hiberne. A une extrémité du terrarium placez une petite lampe de bureau de 40 W qui étalera un petit cercle lumineux et chauffant d'une vingtaine de centimètres au sol. La tortue viendra très souvent y réchauffer sa carapace. Au centre du terrarium, disposez une petite soucoupe en terre cuite, remplissez-la de 1 à 2 cm d'eau (pas plus) que vous renouvellerez tous les jours. La tortue viendra y boire et s'y baigner. Prévoyez une cachette pour la tortue, une petite écorce de liège par exemple. Fermez bien le terrarium, en laissant une simple mais indispensable aération, et laissez vivre votre tortue tranquillement dedans.
Second cas : vous avez un jardin. Faites un enclos avec du grillage acheté dans un magasin de jardinage. Prévoyez un enclos d'environ 2m x 3m au minimum, entièrement entouré de ce grillage. L'idéal est que ce grillage s'enfonce d'une trentaine de centimètres dans le sol, et soit élevé d'une cinquantaine de centimètres au minimum au-dessus du sol. Puis tendez un filet au dessus, sur toute la surface. Il s'agit d'un filet de protection contre les oiseaux, que vous trouverez également en jardinerie. Votre tortue sera ainsi protégée contre tous les prédateurs (chats, chiens, rats, fouines, pies, corbeaux...) Situez cet enclos à un endroit où la tortue puisse disposer de zones d'ombres et de zones de soleil grâce à quelques petits arbustes. L'enclos doit se trouver en une zone où se trouve de la pelouse non traitée ou de l'herbe laissée à l'abandon. Et laissez sans regret pousser les plantes sauvages et les "mauvaises herbes", car votre tortue se régalera ainsi d'une nourriture à la fois riche et équilibrée pour elle. Au milieu de l'enclos, mais hors d'une zone ensoleillée, placez un grand sous-pot à jardinière (en terre cuite) très plat et remplissez-le d'environ 2 à 3 cm d'eau que vous renouvellerez souvent. La tortue viendra y boire et s'y baigner. A différents endroits prévoyez des petites cachettes. De gros tas d'herbe coupée, des branchages au sol, voire une petite maisonnette en terre cuite ou en bois ou quelques grosses écorces. Vous trouverez une liste plus complète de conseils sur cette page web. Et laissez vivre votre tortue en paix en évitant de trop y toucher. Interdisez à vos enfants de la soulever sans précaution et à touts moments.

2. J'ai une tortue. On vient de m'en donner une deuxième. Puis-je les mettre ensemble ? >][Haut Pas tout de suite. Il faut observer une période d'isolement qu'on nomme la quarantaine. Pendant environ 30 à 40 jours votre nouvelle tortue doit être seule dans un enclos ou un terrarium à part. Cette précaution a pour but d'éviter qu'une maladie apportée par la nouvelle arrivante ne se transmette à votre première tortue. N'utilisez pas les mêmes accessoires pour les deux tortues durant cette quarantaine, et lavez-vous les mains avant de passer d'une tortue à l'autre. Au bout de 30 à 40 jours, si la nouvelle tortue n'a montré aucun signe maladif, vous pouvez les mettre ensemble à la condition que :

Les juvéniles vraiment très jeunes (moins de 4 ans) peuvent néanmoins être placées ensemble. Attention malgré tout avec les Tortues Grecques, qui peuvent être d'innocentes porteuses de maladies qui se transmettront aux autres espèces.

3. Pourquoi faut-il vermifuger ma nouvelle tortue ? [Haut]
Les tortues portent naturellement des vers parasites, comme tout organisme vivant. Ces vers participent d'ailleurs en partie à la digestion. Mais en cas de maladie ou de période de fragilité de votre tortue, les vers vont se multiplier de façon exagérée, et vont envahir son organisme, non seulement le tube digestif mais parfois tout le corps entier. Il faut donc impérativement vermifuger les tortues nouvellement acquises, afin de limiter la multiplication de ces vers. Une tortue qui n'a jamais été vermifugée peut être dramatiquement affaiblie en cas de maladie, les vers entravant considérablement la lutte de son organisme contre les virus et les bactéries. Pour vermifuger une tortue, on emploie du Panacur ou du Fluvermal en soluté buvable. Vous pouvez vous référer à cette page web pour connaître les détails pratiques de ce soin très facile. Notez qu'on ne vermifuge jamais un bébé tortue de moins de six mois car sa flore intestinale n'étant pas encore complètement formée, le vermifuge pourrait être la cause de troubles sévères. Il faut attendre...

4. Que peut manger ma tortue terrestre ? [Haut]
Elle peut manger tout ce qui est végétal et qui contient au minimum deux fois plus de calcium que de phosphore. C'est la première règle à se souvenir. On ne donne jamais d'aliments carnés à une tortue de terre, c'est à dire ni viandes, ni poissons, ni boulettes pour chiens et chats. Elle trouvera les protéines nécessaires en glanant des escargots et des vers de terre au cours de ses pérégrinations dans l'enclos. Si elle vit en terrarium offrez-lui très souvent une sortie dans un jardin ou un parc protégé mais n'insérez aucun aliment carné dans son alimentation ! Les meilleurs végétaux pour votre tortue sont ceux qui sont les plus courants dans les pelouses laissées à l'abandon. C'est à dire le trèfle, le pissenlit, le plantain, la luzerne, les orties, les pâquerettes, etc. Lors des mauvaises saisons (ou si la tortue vit en terrarium) on peut compléter avec de l'endive, de la salade frisée, de la feuille de navet et de radis, de la chicorée, un peu de chou vert ou d'épinard (mais pas trop). Il faut proscrire la laitue, la tomate, et tous les végétaux qui contiennent trop de phosphore et pas assez de calcium. Par ailleurs, la tortue, pour fabriquer son squelette et sa carapace a besoin d'une présence quotidienne d'UV (par le soleil ou par un néon spécial pour reptiles). Ces UV vont permettre au calcium de se fixer dans les parties osseuses de son organisme. Vous en saurez beaucoup plus sur l'alimentation des tortues de terre en consultant l'article (.pdf) de L. Schilliger parut dans la revue Manouria numéro 2 ou ce lien (.html).

5. Que peut manger ma tortue aquatique ? [Haut]
Les tortues aquatiques sauvages consomment essentiellement des poissons de rivière (car il ne faut pas oublier qu'elles vivent dans des cours d'eau). Vous pouvez donner toutes sortes de petits poissons à votre tortue aquatique. Vous pouvez également lui donner des crevettes fraîches mais surtout pas de crevettes séchées. Un peu de chair de saumon frais (non fumé) est également excellent pour sa santé et pour aviver ses couleurs. Complétez ce menu avec quelques végétaux de l'alimentation conseillée pour les tortues terrestres. Donnez-lui de préférence des plantes aquatiques (lentille d'eau, cresson...) Ne donnez pas que des poissons à votre tortue, la présence de végétaux est indispensable ! D'ailleurs plus elles prennent de l'âge et plus les tortues aquatiques consomment de végétaux. Vous en saurez beaucoup plus sur l'alimentation des tortues aquatiques en visitant la page la page web

6. Est-ce vrai que les tortues sont des animaux à sang froid ? [Haut]
Les tortues, comme tous les reptiles, ne sont pas des animaux "à sang froid". Ce sont des animaux qui n'ont pas, contrairement aux mammifères, la possibilité de réguler de façon interne leur température corporelle. Leur température dépend donc des conditions externes. On dit que ce sont des animaux "ectothermes". La température idéale se situe généralement entre 20 et 30°. au-dessous de 20° la tortue a tendance à s'endormir, et au-dessus de 30° elle va souffrir d'un excès de température très préjudiciable à sa santé. Contrairement à l'idée qu'on se fait généralement, les reptiles supportent beaucoup moins que nous les importantes chaleurs. La tortue recherche la chaleur pour l'accumuler sous sa carapace, mais lorsque le "stock" calorifique est atteint, elle va se mettre en quête de fraîcheur. S'il s'agit d'une tortue aquatique elle va plonger à l'eau, et s'il s'agit d'une tortue terrestre elle va chercher de l'ombre. Vous en saurez beaucoup plus en visitant cette page web

7. Combien de temps vivra ma tortue d'Hermann ? [Haut]
Dans la nature, sauf accident, les Tortues d'Hermann et les Tortues Grecques vivent entre 50 et 70 ans en moyenne. On a vu des tortues de ces espèces franchir les 100 ans. En captivité ces tortues ne dépassent que rarement les 20 ans, par méconnaissance de la part de leurs propriétaires des principes élémentaires énoncés dans cette Foire Aux Questions. Si vous respectez scrupuleusement les règles d'hygiène et le mode de vie sauvage de votre tortue, elle vivra presque aussi longtemps que dans la nature. N'oubliez pas qu'acquérir une tortue terrestre est un engagement de longue, très longue durée. Finalement elle vous survivra peut-être... ce qui serait la preuve que vous étiez un excellent protecteur pour votre tortue. Les tortues aquatiques vivent en général beaucoup moins longtemps. Certaines espèces vivent une dizaine d'années, d'autres vivent jusqu'à 30 ou 40 ans.

8. Ma tortue a la carapace molle et manque d'énergie. Est-ce grave ? [Haut]
Oui, c'est grave. C'est certainement même très grave. Une carapace molle et un manque d'énergie sont les symptômes associés d'un déséquilibre alimentaire qui dure depuis très longtemps. Vous donnez à votre tortue une alimentation trop riche en phosphore et pas assez riche en calcium. Il est possible aussi que votre tortue n'ait pas une dose d'UV (soleil ou néon spécial reptile) suffisante. Chacune de ces causes a pour conséquence que le squelette et la carapace ne peuvent se solidifier correctement. Si vous ne transformez pas radicalement votre façon d'alimenter et d'éclairer votre tortue, celle-ci est condamnée ! Revoyez ci-dessus la question relative à la création d'un enclos ou d'un terrarium, et les deux questions relatives à l'alimentation des tortues. Ma tortue a le nez qui coule et les yeux qui larmoient. Elle est enrhumée ? Oui. Elle est enrhumée. Mais un rhume, qui est un souci anodin et passager chez l'homme, devient une pathologie très sérieuse chez une tortue. Isolez immédiatement votre tortue des autres si vous en avez plusieurs. Mettez-la en un endroit chaud. Si elle vit en terrarium, montez la température du terrarium à 30°. Faites une fois par jour des fumigations de Pérubore, et si le rhume est important emportez sans attendre votre tortue chez un vétérinaire qui vous prescrira un antibiotique adapté aux tortues (généralement du Baytril ou du Marbocyl). Attention : les rhumes des tortues ne sont pas à prendre à la légère. C'est une maladie très sérieuse qui a pour origine une bactérie très résistante (un mycoplasme) ou un virus (herpès-virus) pour lequel on ne dispose à l'heure actuelle d'aucun médicament suffisamment efficace. Le meilleur soin contre le rhume des tortues consiste en la prévention faite d'une observation très attentive de la météo afin de leur éviter les pluies abondantes et les changements brusques de température (à la hausse comme à la baisse). Le rhume des tortues est appelée rhinite. Et elle est généralement infectieuse.

9. Ma tortue aquatique a les yeux gonflés et blancs. Que se passe-t-il ? [Haut]
L'alimentation que vous donnez à votre tortue aquatique est carencée en vitamine A. La vitamine A est indispensable pour le développement des epithelia (les cellules de revêtement des muqueuses conjonctivales présentes dans les voies respiratoires, digestives, cardiaques, veineuses, dans le système oculaire et auditif, etc.) Les paupières et les muqueuses nasales sont particulièrement concernées par cette carence en vitamine A. Vous alimentez vraisemblablement votre tortue avec des aliments qui lui sont interdits. Revoyez la question ci-dessus relative à l'alimentation des tortues aquatiques. Soignez les paupières en appliquant chaque matin une petite goutte de pommade antibiotique à la vitamine A pour bébés (Ophtalon par exemple) et massez très doucement pendant une ou deux minutes sans essayer d'ouvrir les paupières. Le symptôme disparaîtra progressivement au bout de deux ou trois jours. Et les paupières se rouvriront toutes seules. Pendant ces jours où votre tortue est aveugle, alimentez-la de crevettes fraîches (surtout pas séchées !) et de chair de saumon frais. Si vous ne faites rien, la tortue ne s'alimentera plus car elle est momentanément complètement aveugle. La carence se généralisera, son organisme s'affaiblira rapidement, et cela peut se terminer par la mort de l'animal.

10. Il fait très chaud en ce mois d'août et ma tortue a disparu ! [Haut]
Aucune crainte ! Votre tortue s'est enterrée dans un coin à l'ombre d'un arbre ou d'un arbuste. Elle peut s'être enfouie très profondément dans le sol pour trouver de la fraîcheur. La tortue endormie ainsi durant les jours de canicule économise son énergie. Elle peut dormir durant plusieurs jours pour ne réapparaître que lorsque le temps sera plus supportable pour elle. Cela s'appelle l'estivation. La tortue étant endormie lors de cette estivation n'a pas besoin de s'alimenter. Elle préfère attendre des jours meilleurs. Certaines tortues, comme la tortue d'Horsfield, ne sont vraiment actives qu'au printemps. En hiver elles hibernent et en été elles estivent très longtemps.

11. Qu'est-ce que l'hibernation, et comment prépare-t-on une hibernation ? [Haut]
L'hibernation est une période de pause d'une grande importance dans la vie des tortues. Lors de l'hibernation l'organisme se met complètement au repos. Pour certaines espèces les hibernations cumulées d'année en année représentent jusqu'à un tiers de la durée de leur vie. Durant de longs mois, la tortue va vivre sur ses réserves de graisse. Son coeur bat extrêmement lentement et elle ne consomme quasiment pas d'oxygène. Son système digestif est au repos total. C'est à la fin de l'hibernation, lors du retour annoncé du printemps, que l'organisme va se réveiller lentement, et que les fonctions de reproduction vont s'intensifier. Les mâles se mettent à secréter abondamment leur semence et les femelles commencent leur cycle ovulatoire. Dès le réveil et la reprise de l'alimentation, les tortues vont se mettre en quête de partenaires pour assurer la pérennité de l'espèce. L'entrée en hibernation se fait progressivement, par une baisse graduelle de la température jour après jour. La tortue n'étant plus soumise à une chaleur clémente va cesser lentement de s'alimenter. Jour après jour elle va entièrement vider son système digestif afin qu'il ne reste plus aucune substance alimentaire susceptible de se décomposer lors de son sommeil hivernal. Une décomposition de restes non digérés peut avoir des conséquences dramatiques dont l'issue est généralement fatale. En captivité on va donc aider un peu la tortue à vider ses intestins en la soumettant à un bain légèrement tiède de quelques minutes chaque jour suivi d'une mise à l'abri pour éviter tout refroidissement brusque. Au bout de quelques jours la tortue n'émet plus d'excréments et est prête à entrer en hibernation. Il faut alors préparer une petite caisse en bois, dont on remplira de terre la moitié inférieure, et de paille ou de feuillages la moitié supérieure. Et on glisse la tortue dedans. Déjà sensiblement endormie elle trouvera sa place toute seule. On recouvre la caisse d'un grillage pour éviter l'intrusion de rongeurs durant son sommeil. Et on place le tout chaque jour dans un endroit de plus en plus frais, jusqu'à une température comprise entre 5 et 8° environ. Notez que les tortues aquatiques hibernent directement dans l'eau. Afin d'éviter que les tortues aquatiques ne soient emprisonnées par un gel trop important, il faut un bassin de plus de 70 cm de profondeur si on vit au nord de la France ou dans une région montagneuse. L'eau peut alors geler sans crainte sur cinquante centimètres. Il ne reste plus qu'à attendre le printemps où on effectuera dans le sens inverse une remontée graduelle en température. Au-delà de 12° la tortue commence à se réveiller. A 15° elle ne dort quasiment plus. A 17 ou 18° on peut commencer à la remettre au soleil le matin. Elle va retrouver rapidement de l'appétit et reprendre une vie normale.


Merci à Jacques Prestreau pour la compilation des données de cette page.